Sur Ethereum

Début 2014, le programmeur russe Vitalik Buterin a annoncé l'idée d'un nouveau réseau décentralisé qui, comme le bitcoin, utilise la technologie blockchain. Il a appelé cette idée Ethereum.

Ethereum est depuis devenu un réseau mondial d'ordinateurs sur lequel fonctionnent des milliers d'applications décentralisées. En fait, l'éther de monnaie numérique est devenu la deuxième plus grande monnaie cryptographique. Dans cette conférence, nous essaierons d'expliquer Ethereum en langage clair.

Qu'est-ce qu'Ethereum et comment ça marche ?

Qu'est-ce qu'Ethereum ?

Ethereum est un réseau décentralisé qui utilise la technologie blockchain. Sur ce réseau, il est possible d'exécuter des applications qui sont réparties sur l'ensemble du réseau. Ces applications sont également connues sous le nom de DApps (applications décentralisées). Étant donné que les applications sont réparties sur le réseau, le risque que des applications individuelles soient mises hors ligne est pratiquement impossible. En conséquence, les DApp résistent à la perte de données, à la manipulation et à la censure.

Le réseau d'Ethereum abrite également de l'éther, une monnaie numérique qui fonctionne comme une sorte de carburant. Les éthers sont nécessaires pour apporter des modifications à la blockchain Ethereum. Si les utilisateurs effectuent des transactions entre eux sur le réseau, ils doivent payer des frais de transaction. Le produit de cela va aux mineurs qui s'assurent que la transaction est incluse dans la blockchain.

De nombreuses entreprises sont également attirées par cette nouvelle technique, en partie parce qu'elles peuvent utiliser le réseau Ethereum et l'utiliser pour apporter de nouvelles innovations sur le marché. Pensez, par exemple, à un réfrigérateur qui peut automatiquement commander un nouveau stock et qui dispose donc de son propre budget.

La plate-forme Ethereum possède également son propre langage de programmation appelé Solidity. Les développeurs peuvent utiliser la blockchain Ethereum et créer leurs propres applications et lancer des crypto-monnaies avec Solidity. Les contrats intelligents et les DAO sont des exemples d'applications intéressantes possibles grâce à Ethereum.

Comment fonctionne Ethereum ?

Nous pouvons considérer Ethereum comme un empilement de couches les unes sur les autres. La première, couche de base qui rend tout le reste possible, est un vaste réseau d'ordinateurs qui traitent les transactions et maintiennent une base de données partagée à jour au fil du temps (la blockchain Ethereum). La seconde est la couche logicielle qui permet aux développeurs d'exécuter des programmes appelés contrats intelligents sur la blockchain Ethereum, en utilisant le langage de programmation Solidity. La troisième couche est constituée d'applications qui fournissent différents services (de la gouvernance à la gestion des identités). La chose remarquable à propos de cette plate-forme est qu'en tirant parti des couches matérielles et logicielles d'Ethereum, ces applications sont décentralisées, n'ont pas de point de défaillance central et sont imparables. Vous ne pouvez tout simplement pas désactiver les applications.

Examinons chacune de ces couches en détail.

Couches Ethereum en trois parties

Couche matérielle Ethereum : blockchain

La plupart de ce que vous voyez sur Internet, y compris cet article, est hébergé par un serveur dans un centre de données quelque part dans le monde. Lorsque vous ouvrez votre navigateur et naviguez sur Internet, votre ordinateur (client) se connecte à ces serveurs et télécharge le contenu que vous souhaitez. Cette infrastructure client-serveur était destinée à un Internet avec peu de référentiels centralisés (serveurs) qui distribueraient le contenu à de nombreux utilisateurs (clients). Cependant, l'internet d'aujourd'hui connecte de nombreux clients à d'autres clients car nous sommes à la fois des créateurs de contenu et des utilisateurs (Web 2.0). Les ordinateurs peuvent être connectés dans un grand réseau et transmettre le contenu de l'ordinateur qui l'a généré à l'ordinateur qui l'a demandé. Ce grand groupe d'ordinateurs qui se transmettent du contenu s'appelle un réseau peer-to-peer.

La couche matérielle Ethereum est un réseau d'ordinateurs peer-to-peer qui calcule et séquence les transactions dans un grand livre partagé. Cela leur permet de construire une base de données distribuée qui peut garder une trace de toutes les informations partagées sur le réseau : toutes les transactions qui ont lieu. Chaque ordinateur du réseau est appelé un "nœud", et il valide les transactions entrantes et les organise en blocs qui sont ensuite diffusés sur l'ensemble du réseau Ethereum. Ci-dessous, le réseau Ethereum d'ordinateurs traitant les transactions en temps réel.

Blockchain d'Ethereum

Les transactions peuvent contenir à la fois de la valeur et des informations. La valeur est exprimée en "ether", la monnaie numérique de la plateforme Ethereum. Et l'information est un code qui peut transmettre des données et déclencher des actions. Ceci est pertinent pour la couche logicielle d'Ethereum, pour la couche matérielle, nous gardons juste à l'esprit qu'elle se compose de centaines d'ordinateurs dispersés sur la planète qui sont connectés les uns aux autres via Internet.

N'importe qui peut offrir son propre ordinateur pour traiter les transactions du réseau en exécutant simplement du code sur son ordinateur portable. Il existe un système d'incitations qui favorisent la croissance du réseau Ethereum, en fait ceux qui gèrent les nœuds sont récompensés en éthers – c'est un atout précieux car il peut être utilisé pour tirer parti des applications exécutées sur la plate-forme.

Cela devrait être suffisant pour vous donner une compréhension générale de la couche matérielle Ethereum. Si vous voulez savoir comment ces ordinateurs coordonnent le travail et traitent les transactions, vous devez apprendre comment fonctionne la technologie blockchain : cet article est un bon début (il utilise la blockchain Bitcoin comme exemple pour expliquer la technologie, mais la plupart du contenu est également valable pour Ethereum).

Couche logicielle Ethereum : Solidity

La flexibilité de la plate-forme Ethereum la rend populaire parmi les premiers passionnés de Bitcoin et de blockchain. Alors que Bitcoin a été conçu comme une monnaie pour effectuer des transactions entre différents utilisateurs, Ethereum a été développé pour étendre l'utilisation de la technologie auxiliaire Bitcoin et construire une blockchain globale plus large.

La couche logicielle Ethereum est conçue pour permettre la transaction de valeur sous n'importe quelle valeur ou forme, qu'il s'agisse d'une devise, d'une maison, d'une identité, des droits d'utilisation ou de reproduction d'un numéro ou de tout autre actif auquel vous pouvez penser. .

Pour ce faire, un tout nouveau langage de programmation a été créé, il s'appelle 'Solidity'. Pour ceux qui sont développeurs de logiciels, il est similaire à JavaScript. Les programmeurs Solidity peuvent créer des programmes simples appelés "contrats intelligents" qui peuvent mettre en œuvre des stratégies de base pour les transactions.

Contrat intelligent Ethereum

Tout le code Ethereum est open source et disponible en ligne sur Github. En fait, n'importe qui peut télécharger (et utiliser) gratuitement le code de l'image ci-dessus pour développer une nouvelle application. La nature open source d'Ethereum permet à quiconque souhaite contribuer d'écrire un nouveau code et de le partager en ligne, de développer de nouvelles fonctionnalités ou d'améliorer la plate-forme globale en corrigeant des bogues. Cela signifie également que la plate-forme d'Ethereum évolue d'une manière ou d'une autre, car la communauté ajoute constamment du nouveau code, tout comme Wikipédia a des éditeurs qui ajoutent de nouveaux articles et modifient ceux qui existent déjà.

Tout le monde peut apprendre à coder dans Solidity, il existe de nombreuses ressources gratuites en ligne, comme le site officiel d'Ethereum ou ces cours gamifiés avec des zombies.

En résumé, la couche logicielle d'Ethereum permet aux développeurs de logiciels de concevoir des contrats intelligents qui permettent un transfert de valeur programmable. Tout le code de contrat intelligent est public, donc n'importe qui peut vérifier ce que ces programmes exécutent réellement.

Couche d'application Ethereum : dApps

La combinaison des couches matérielles et logicielles décrites ci-dessus permet à Ethereum de fonctionner comme un supercalculateur global et décentralisé pouvant exécuter des applications tierces.

Même si de nombreux adopteurs précoces utilisent la fonction "émission de jetons" d'Ethereum pour lever des fonds pour de nouveaux projets (Initial Coin Offerings), les applications d'Ethereum s'étendent bien au-delà du secteur financier. Il existe plus de 900 applications construites sur Ethereum, environ 30% d'entre elles sont en ligne tandis que les 70% restants sont encore en cours de développement.

DApps

En raison de la nature ouverte et transparente d'Ethereum, de nombreux développeurs du monde entier se sont réunis et ont construit une communauté forte et large qui travaille actuellement à étendre les fonctionnalités et les applications de cette plate-forme.

La création d'applications publiques décentralisées présente plusieurs avantages qui surpassent les applications privées centralisées, notamment :

  • Transparence : n'importe qui peut lire le code et s'assurer que l'application fait ce qu'elle promet. Toutes les transactions sont également publiques et peuvent être suivies.
  • Résilience : Il est difficile, voire impossible, d'arrêter ces applications une fois qu'elles s'exécutent sur Ethereum.
  • Meilleur code : étant donné que le code est public et que tout pirate informatique peut le lire, les bogues doivent être corrigés rapidement et efficacement, ce qui se traduit par un code de meilleure qualité et plus fiable.

De nouveaux projets sont lancés chaque jour et plusieurs applications sur la plateforme visent à améliorer le monde dans lequel nous vivons, à l'image de ce projet du WWF.

Il semble qu'Ethereum pourrait jouer un rôle important dans le passage de notre Internet centralisé actuel à un avenir plus transparent, axé sur la confidentialité et égalitaire.

Que sont les contrats intelligents et les DAO ?

Un contact intelligent (ou contrat intelligent) est une application qui s'exécute sur le réseau Ethereum et effectue automatiquement une série d'actions. Par exemple, pensez à un Si ceci, alors cela (IFTT). Étant donné que le contrat s'exécute sur la blockchain Ethereum, il ne peut pas être modifié ou résilié entre-temps. Les règles convenues ne peuvent être modifiées par personne.

Le versement automatique d'une pension alimentaire à un ex-partenaire pourrait être un exemple de contrat intelligent. Ou que pensez-vous qu'à chaque transaction, la TVA est automatiquement envoyée directement aux autorités fiscales ? D'autres applications envisageables sont la prévention de la fraude, de l'abus ou de la manipulation dans, par exemple, des campagnes de collecte pour une bonne cause. Avec les contrats intelligents, il est possible de programmer de l'argent.

Il est également possible de construire une entreprise entièrement virtuelle basée sur un contact intelligent. Les organisations pourraient fonctionner entièrement sur la blockchain Ethereum et ainsi assurer la continuité. Ces types d'organisations sont appelés DAO (Organisation Autonome Décentralisée).

Les nouvelles entreprises peuvent également utiliser Ethereum pour émettre leurs propres crypto-monnaies et détenir initialement une sorte de dépenses en actions. Les organisations qui souhaitent collecter des fonds pour leur projet le font via une ICO (Initial Coin Offering). Le "token" qui est libéré est en principe complètement séparé du réseau sur lequel il fonctionne et n'a que peu à voir avec le prix de l'éther. Les pièces (ou jetons) fonctionnant sur la blockchain Ethereum sont également appelées jetons ERC-20.

Voir aussi: